Viager » Générale » Comment calculer une vente en viager ?

Comment calculer une vente en viager ?

I – Calcul de vente : en fonction de votre profil et du type de bien 

Avant de vous lancer dans la vente, vous devez réfléchir à ce qui vous correspondrait comme montant de bouquet et de rente en fonction de votre projet. 

De nombreux éléments sont à prendre en compte. D’ailleurs, le montant ne va pas être le même selon qu’il s’agisse d’un viager libre ou occupé. 

A découvrir également : Tout savoir sur la vente en viager

Évaluer le bouquet

 Le bouquet correspond à la somme que l’acheteur va vous verser immédiatement au moment de l’achat. Cette somme n’est pas fiscalisée. Le bouquet est rarement financé par les banques et n’est pas obligatoire. Nous disposons cependant de solutions permettant de rendre finançables les bouquets supérieurs à 30% de la valeur du bien. 

Bien calculer les rentes

 La rente est calculée en référence à des barèmes d’espérance de vie. Le plus courant est le barème Daubry. Cette espérance de vie est impactée sur différents critères ; elle sera non seulement différente entre un homme et une femme, mais encore entre une personne seule et un couple. À noter : la rente est réévaluée chaque année, suivant l’indice moyen des prix de la consommation établi par l’INSE, hors tabac. Le but est de préserver votre pouvoir d’achat.

Cela peut vous intéresser : Comment sécuriser son projet d’achat en viager ?

Un calcul en accord avec votre projet 

Avec la vente en viager, vous pouvez vouloir faire une donation, faire des travaux dans votre bien, etc. Vous pouvez également souhaiter financer votre maintien à domicile ou avoir un meilleur confort de vie. 

 

II – Faire appel à un professionnel

 Pour sécuriser une vente en viager, le plus simple est d’avoir recours à un professionnel qui va pouvoir vous conseiller, rédiger le mandat et le compromis, et vous accompagner pendant toute la durée de l’opération viagère

Faire les bons calculs 

Un professionnel va vous aider à établir la meilleure stratégie possible pour faire correspondre votre projet avec une solution viagère adaptée.

 En tant que vendeur, il va surtout s’intéresser à votre projet en fonction de votre situation personnelle, pour vous aider à fixer les montants adaptés. Il vérifiera avec vous la faisabilité juridique et pratique de votre projet.

Expertiser le profil de l’acquéreur 

Un professionnel va pouvoir s’assurer de la solvabilité de votre acheteur et vérifier ses véritables intentions.

En effet, une vente à un particulier, des investisseurs institutionnels ou à un fonds d’investissement ne se passent pas de la même manière. Un professionnel va pouvoir vous aiguiller au mieux et vous conseiller au plus proche de vos intérêts. 

Sécuriser au mieux le projet & vous conseiller 

Avoir recours à un professionnel va vous permettre d’avoir un contrat avec toutes les clauses nécessaires pour sécuriser la vente. Il va pouvoir tout mentionner dans le compromis afin d’éviter tout conflit futur comme la répartition des différentes charges. Le notaire intervient dans la signature de l’acte comme pour toute vente immobilière. 

De plus, un professionnel va vous permettre de mieux comprendre le marché et ce que vous pouvez espérer. Le spécialiste est également présent tout au long de l’opération viagère. Il pourra vous assister dans la réévaluation de la rente et vous aider à agir en cas d’impayés.

Comme nous l’avons vu, de nombreux éléments sont à prendre en compte si vous souhaitez vous lancer dans la vente en viager. C’est pour cela que nous vous proposons un accompagnement personnalisé afin de vivre sereinement votre viager.

Source image à la une : pexels