Viager » Générale » Comment sécuriser son projet d’achat en viager ?

Comment sécuriser son projet d’achat en viager ?

Malgré tous les avantages de l’achat en viager, il existe néanmoins des points de contrôle à effectuer afin de sécuriser parfaitement son projet. Voici les différents points de vigilance à prendre en compte.

Valeur réelle du bien 

Comme pour toute acquisition immobilière, le prix d’achat doit être scrupuleusement comparé à ceux pratiqués sur le marché. La rente versée chaque mois au vendeur doit également faire l’objet d’un calcul professionnel. 

Dans le meme genre : Tout savoir sur la vente en viager

Si le bien est occupé, il ne faut par exemple pas oublier le Droit d’Usage et d’Habitation. 

Et oui, pour le vendeur, cela a un coût que de rester chez lui. 

A lire également : Comment calculer une vente en viager ?

Entourez-vous de professionnels de l’immobilier pour réaliser les bons calculs et vous diriger vers la meilleure opportunité en fonction de votre projet. 

Prendre en compte les charges 

Entre le vendeur et l’acquéreur, les charges sont partagées. De votre côté acquéreur, prévoyez les charges suivantes : 

– Si vous détenez la nue-propriété du bien : vous avez la charge des gros travaux 

– En cas de viager occupé : prise en charge d’une partie des charges de copropriété, frais de gestion et honoraires de syndic, assurance et le coût des gros travaux, taxe foncière 

– En cas de viager libre : Ce sont les mêmes charges que sur un achat classique. 

Pour connaître tous les détails des charges selon les types de viager il est important d’avoir un contrat de Notaire clair ainsi que l’accompagnement d’un expert lors de vos démarches.

Choix du montage financier 

Afin de sécuriser parfaitement votre investissement, axez bien votre réflexion sur le choix du montage financier. Envisagez les différentes modalités de financement que vous avez dans le but de choisir la plus avantageuse. En effet, seul le bouquet représente une somme importante à verser. En cas de nue-propriété, celui-ci peut être finançable par un organisme bancaire. 

N’hésitez pas à préparer un dossier solide en étudiant minutieusement la rentabilité du projet avec un professionnel du viager. 

Attention à la clause résolutoire 

La clause résolutoire est une spécificité de la vente en viager. Elle sécurise le vendeur en cas de non-paiement de la rente viagère et lui permet de récupérer son bien en cas de défaillance de l’acheteur. Si vous rencontrez une difficulté de paiement de la rente viagère, la bonne nouvelle, c’est qu’un viager ça se revend ! 

Vous avez dorénavant en tête les grandes lignes de l’achat en viager : ses avantages pour l’acheteur comme pour le vendeur, ses spécificités de calcul concernant le financement du bien et les points du contrat sur lesquels il est important d’être vigilant.

Source image à la une : pexels